SITE WEB WWC: http://wwc2015.wix.com/wwc-wrestling
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Premier et dernier match du vieux Austin (thunder p.1)

Aller en bas 
AuteurMessage
Kevin Owens



Messages : 28
Date d'inscription : 14/08/2015

MessageSujet: Premier et dernier match du vieux Austin (thunder p.1)   Lun 23 Nov - 19:27:31




       
   








La caméra s’ouvre en direct du Jos Louis Arena, où Kevin est au centre du ring. Il prend la parole :

Well, well, well ! Vous avez le meilleur de cette fédération devant vos yeux bande d’imbéciles ! J’ai encore gagné lors de mon dernier match et je m’approche de plus en plus de mon but, celui de devenir le deuxième champion du monde de l’histoire de cette fédération. J’ai enfin mit un terme à cette histoire blasante avec cette fille de Seth Rollins. En fait, c’était un pari facile pour moi. Je lui aie tendu un piège, il est passé dedans comme le petit chaperon rouge et j’en ai fait ma proie.  Vous ne trouvez pas que cette gamine avait l’air dépourvue dans cette cage ? Hahaha j’en ai fait qu’une boucher comme je l’avais prédit. The Kevin Owen’s show est officiellement commencé. Maintenant, gardez les yeux ouvert bande de crétin car le règne de ce détraqué mental est bientôt terminé.  Je vais vous épargner, vous en aurez fini de ses longs speechs sans but  qui ne veulent rien dire. Je lui clouerai bientôt le bec et vous n’aurai plus le choix que de vous prosterner devant le futur roi de cette fédération. Malheureusement, le devoir m’oblige. Je dois me débarrasser d’un vieux redneck fini, qui croit pouvoir venir faire sa loi dans une époque où tout va trop vite pour lui. Si vous voulez que je piledrive ce vieux connard et que je lui brise le cou comme la fait Owen Hart jadis, Give me a hell yeah ! Hahahaha


* Kevin Owens descend du ring, il va voir le préposé en bas du ring et lui demande deux bières. Le préposé refuse de lui donner mais Owens l’empoigne et lui applique un DDT. Owens prend les bières réservées à Steve Austin et monte sur le ring. Il monte dans le coin du ring, débouche les deux bières puis…décide de les vider par terre en riant *


Vous pensiez quoi bande d’imbécile ? Que j’allais boire cette cochonnerie de « Steveweiser » ? Non merci, Kevin Owens ne boit pas cette pisse de redneck. Je suis beaucoup plus fency que ça. En fait, je compare Austin à cette bière. Tu es devenu fade, tu laisses un goût amer en bouche et tu auras l’air très "flat" dans le ring quand tu ne seras pas capable de suivre la cadence infernale que je t’imposerai. Tu viens tout juste d’arriver Austin, tu vis sur ta réputation, celle du bad ass qui intimidait tout le monde. Mais ici à la WWC, il y a des gars beaucoup plus jeune et beaucoup plus « crinqué » que toi. Ici, c’est une nouvelle ère. Il y a des gars qui repoussent constamment les limites pour offrir aux fans le meilleur show possible. Je pense que tu es un peu comme Sting. Tu ne feras pas long feu ici. Peut-être réussiras-tu à intimider certain naïf, mais pour ton premier combat, tu seras opposé à la crème de la crème. C’est malheureux pour toi, mais tu ne réussiras même pas à aller chercher une première victoire.  Je vais t’éclater les genoux, tes petits genoux si faible et si meurtrie par une carrière bien rempli.

Au fond Austin, ce qui va mener à ta perte, c’est que je ne tomberai pas dans le même panneau que là plus part de tes adversaires. Je suis beaucoup trop « smart » pour laisser les émotions prendre le dessus. Je ne suis pas du genre à perdre les pédales au premier signe de confrontation. Tes fameux « Fuck You » n’auront pas d’impact sur ma préparation et ne me feront pas déroger de ma stratégie initiale. Dans ce putain de ring, je suis chirurgical.  Tu pourras demander à mes adversaires, jamais je n’ai prit les nerfs, ni monter le ton. Je frappe plutôt où il n’y a pas de protection.  J’attaque sournoisement et je deviens extrême. Je reste la, à observer jusqu’au temps où je prend ta femme et je l’écrase sur une table pour l’envoyer à l’hôpital. Tu es chanceux toi Austin, je n’aurai pas le temps de faire souffrir ceux qui sont important pour toi. Rollins ne peut en dire autant. Je ne vais pas pouvoir foutre le bordel chez vous. Je vais seulement pouvoir te renvoyez  d’où tu viens, c’est-à-dire la retraite.  Pour plusieurs Steve, tu es une légende. Tu es redoutable, agressif... ou même épeurant. Même pour Mr Wrestling, tu es quelqu'un de bien dans le monde du catch . Quand je regarde la carrière que tu as eue, je peux juger que tu as été un excellent technicien. Durant tes premières années, tu as livré des belles batailles techniques. Sur ce point, je n’ai rien à t’envier car j’ai livré des performances de 45 minutes bien plus souvent que toi dans ma carrière. Par la suite, tu as fait partie de l’époque plus hardcore. Encore la, je ne crois pas que tu puisses m’impressionner sur ce point. J’ai gagné des tournois hardcore, j’ai livré des guerres sans merci dans des matchs d’échelles, de tables et de barbelés. Puis finalement, tu as été l’icône, celui que la foule voulait toujours voir arriver. Et ça, c’est ce que je m’apprête à devenir. Cette foule de merdeux me hue régulièrement mais cela m’est égal. Je sais qu’au fond, la jalousie de ces pauvres perdants parle à leur place. Ils voudraient être moi. Ils ne veulent plus être le vieux buveur de bière communément appelé « colon de b.s » au Québec. Ils veulent être comme moi. Ma charpente surprend toujours les autres. On croit de moi que je suis un gros lard et c’est vrai, que je ne suis pas le plus musclé. Mais quand on me voit agir dans un ring, à faire de la haute-voltige, puis des soumissions très technique et ensuite des power moves digne des colosses de l’histoire, cette foule se dit qu'elle voudrait être comme moi. Je suis le nouveau American Dream.  Je peux faire un upset sur n’importe qui, car je suis le plus complet des son of a bitch de cette fédération.Et ce, malgré qu'ont me reproche constamment de ne pas aller au gymnase.


Bref Austin, ce sera tout de même un honneur pour moi ce soir. Je suis honoré d’être ton premier et ton dernier adversaire au sein de la fédération. Je te souhaite une bonne retraite et des jours heureux auprès de ceux que tu aimes. Je ferai en sorte que cela arrive plutôt que prévu. Pour toi, ho grande légende je ne voudrais quand même pas te tuer…j’irai plutôt pour un Broke his fucking knee …Owens … Broke his fucking knee ! Hahaha! Hell Yeah !



Owens quitte le ring et décide de quitter dans la foule, en insultant quelques fans et en leur riant au visage.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Premier et dernier match du vieux Austin (thunder p.1)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Goldberg, un dernier match ?
» Royal Rumble Match
» MITB Qualifying Match - Randy Orton Vs Kofi Kingston
» [Premier Tour] Eighth Match : Djinn / Xeath / Louis
» Campagne RIFTS : scénario premier "Dernier Carré" (2)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WORLD WRESTLING CHAMPIONSHIP :: ACTION :: ROLEPLAY-
Sauter vers: